Assurance de location de voiture, à quoi ça sert ?

Location de voiture

L’assurance de location de voiture est importante lorsque l’on voyage, afin de se couvrir en cas de vol ou d’accident. Le jargon de compagnies de location de voiture est souvent compliqué, voire obscur. Il est nécessaire de savoir décrypter les différents types des contrats d’assurance et les abréviations d’usage dans la profession. Découvrez la nécessité de l’assurance de location voiture.

Les assurances incluses dans un contrat de location

Le locataire est, en louant une voiture, couvert par l’assurance de responsabilité civile qui est souscrite par le loueur. Assurer une voiture de location est obligatoire afin de conduire une voiture et couvre les dommages corporels et matériels qu’un conducteur peut causer à des tiers ou à ses passagers.  À l’étranger, la carte verte couvre la responsabilité civile dans le cadre légal, mais la portée d’une assurance complémentaire facultative peut être variable . Les autres assurances peuvent être incluses dans un contrat de location. Un contrat de location peut, en effet, inclure d’autres assurances qui sont aussi souscrites par le loueur et qui couvrent par exemple un vol ou une tentative de vol de voiture, les dommages à la voiture louée et l’incendie. En général, un contrat de location prévoit une franchise. Il s’agit d’une somme à la charge du locataire, si le véhicule loué est volé ou endommagé. Le montant de franchise est fixé dans le contrat de location. Il varie en fonction de la société de location et de la catégorie de voiture. Aussi, cette franchise dépend de la responsabilité du conducteur quant à l’origine de dégâts. Si le locataire est victime de l’accident et que la responsabilité est attribuée également à un tiers qui est identifié, le locataire ne dispose pas de franchise à payer. Si le locataire est totalement ou partiellement responsable des dommages, il doit payer la franchise qui est indiquée dans un contrat de location. consultez ce site pour plus d’informations.

Les garanties complémentaires qui sont proposées au locataire

L’assurance du conducteur peut être déclinée avec des garanties qui sont plus ou moins étendues. Notamment, elle concerne le décès des occupants de voiture louée et les dommages corporels, les frais de remplacement de serrures et clés, l’assistance 24/24, les frais médicaux d’urgence, le vol, les dommages qui sont causés aux bagages et aux effets personnels à l’intérieur de voiture, etc. Également, cette garantie peut couvrir de nombreux conducteurs. Par ailleurs, il est, le cas échéant, important d’indiquer l’identité de différents conducteurs qui conduiront la voiture louée. C’est uniquement les conducteurs, qui sont indiqués sur l’assurance pour une voiture louée, qui sont autorisés à conduire la voiture louée. Au départ du véhicule, il faudra que le locataire indique, sur un contrat de location, les conducteurs additionnels et un conducteur principal.

Les garanties d’assurances qui sont liées à une carte de paiement

Si le locataire règle une location de voiture avec une carte de paiement qui est haut de gamme, selon les cas, il peut bénéficier de certaines garanties comme une assurance réduction/rachat de franchise, une assurance annulation de franchise, une assurance du conducteur, une assurance effets personnels et marchandises transportées, etc. Dans ce cas, avant de louer une voiture et l’assurance, il est nécessaire de connaître les assurances dont on dispose et aussi les modalités de la mise en œuvre tout en payant avec une carte de paiement. En général, le loueur propose au locataire de souscrire à une assurance complémentaire qui va prendre en charge tout ou bien une partie des franchises prévues dans un contrat de location. En cas de dommages  liés à une collision, l’assurance CDW ou Collision Damage Waiver couvre un rachat partiel de la franchise qui est prévue dans le contrat de location. En cas de vol, l’assurance TPC ou Theft Protection Coverage couvre un rachat partiel de franchise. Cette option vous permet, en fonction des contrats de location, de ne pas être obligé de rembourser la valeur vénale de voiture ou une franchise importante en cas du vol. Aussi, l’assurance Super Cover peut couvrir jusqu’à un rachat total de la franchise en cas de vol du véhicule ou de l’accident. Si la voiture est utilisée par un locataire dans des conditions normales et que celle-ci tombe en panne durant la location, dans ce cas, le loueur a une obligation de la changer ou bien de rembourser le locataire.

La mise en jeu d’assurance

En cas de panne, un contrat d’assurance oblige, en général, le locataire à prévenir l’assisteur principalement avant d’engager toute dépense. De plus, ses coordonnées sont aussi fournies par le loueur. Il faut que le locataire se conforme précisément aux instructions de l’assisteur sinon les frais qui sont engagés sans son accord pourraient aussi rester à la charge. Indépendamment des garanties souscrites, en cas d’accident ou de vol, un contrat de location oblige le locataire à déclarer le vol ou la tentative du vol au loueur, à déposer auprès des autorités de la police une plainte, à fournir au loueur les clés originales et le dépôt de plainte dans les 48h et à déclarer au loueur tous les accidents de la circulation dans les cinq jours maximum et lui remettre également un exemplaire lisible du constat à l’amiable signé et rempli. Il est donc nécessaire de savoir quelle assurance pour une location de voiture.

Conduite accompagnée et jeune conducteur : comment ça marche ?
Les femmes paient elles plus cher d’assurance auto ?